BWAAAAAH !!!

la bêtise crasse en tant qu’arme de destruction massive

Prenons le dernier attentat islamiste français en date.

Le type, il se radicalise. Bon. Du coup, il est fiché S. Ça tombe sous le sens.
Mais de surcroît, il est recherché pour terrorisme en Tunisie, avec mandat d’arrêt à la clé.
Normalement, là, ça commence à sonner dans un bureau : bip bip bip bip…

Puis il s’inscrit à un club de tir. DRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING…

Puis il achète des armes. TUT TUT TUT TUT TUT !!!

Beaucoup d’armes. DONG DONG DONG DONG DONG !

Des grosses armes, automatiques, genre fusil d’assaut. Et plein de munitions, aussi. ALERTE ROUGE !!! ALERTE ROUGE !!! CECI N’EST PAS UN EXERCICE !!! ALERTE ROUGE !!!

Mais non, rien.

Alors notre gus, il charge tout ça tranquillou dans sa voiture, avec une bonbonne de gaz, et zou, direction les Champs-Élysées. Là, il va percuter un véhicule de police (sans doute dans l’espoir de le voir faire des tonneaux en l’air comme dans les films avec Bruce Willis) mais tout ce qu’il se passe, c’est qu’il broie sa Renault. Bon.

À moitié sonné par le choc, il prend alors la seule décision qui lui paraisse raisonnable, sachant qu’il a un arsenal à portée de main sur la banquette arrière et qu’il est un archange de la mort, un soldat de Dieu, le destructeur ultime des infidèles : il allume un fumigène et fout le feu à sa bagnole sans doute dans l’espoir que la bonbonne de gaz explose (et que ça fasse un méga-boom avec plein de belles flammes et des voitures qui sautent en l’air comme dans les films avec Vin Diesel). Ou alors, il a voulu faire des crêpes. C’est possible aussi.
Résultat : ça fait de la fumée et il s’asphyxie.

Bilan : un mort, lui.
Bon, tant mieux, certes.
Mais…

Conclusion :

  • primo : il serait temps de doter nos services de renseignement d’une intelligence artificielle, parce qu’ils n’en ont visiblement pas énormément à l’état naturel.
  • secundo : il est évident que DAESH est aux abois. La preuve : ils recrutent les lapins crétins, les êtres les plus décérébrés de ce bras-ci de la galaxie ! À côté de fous de Dieu comme ceux-là, une moule avariée est une tueuse de masse psychopathe, une perverse serial killeuse, une génocidaire sadique.

Et pourtant, c’est sur ces bases-là qu’on nous pond des états d’urgence et des lois liberticides.

Et le bon peuple dit amen (ou mazel tov, voire allahou akbar, mais dans ce dernier cas et vu le contexte, ça pourrait être mal interprété). À croire que le bon peuple est aussi imbécile que les barbus intégristes et aussi pertinent dans ses choix que les services de renseignement.

Publicités