LA LANGUE POUR LES NULS

dompteurdelion

Puisque nous ne sommes pas tous également aptes à dompter un lion, désormais les fauves auront les dents arrachées et les griffes coupées.

Si vous n’êtes pas de mon avis, c’est que vous êtes un facho.

L’argument est imparable. Ridicule, certes, mais simple. Simplissime. Donc imparable.

Et ainsi les défenseurs de l’accent circonflexe et d’un certain beau parler se retrouvent-ils classifiés et estampillés « extrême-droite », « réactionnaires », « conservateurs » et, pire que tout, « élitistes » !

Car être élitiste, c’est être contre le peuple, c’est bien connu. Rien, ni personne ne doit pouvoir émerger de la base, du niveau zéro, et s’élever au-dessus de cette masse : C’EST MAL ! Et c’est d’extrême-droite, donc.

Dès lors, si une chose ou un concept est tant soit peu complexe, il doit être simplifié pour pouvoir être appréhendé par tous, sans distinction. On l’a déjà vu avec le baccalauréat : 80 % d’une classe d’âge doit l’avoir ! L’examen ne valide plus un niveau de connaissances, mais juste le fait d’avoir 18 ans. Ne pas avoir le bac étant stigmatisant, tout le monde doit l’avoir. Quitte à créer des baccalauréats option macramé si c’est nécessaire. Le résultat ? un examen qui n’a plus ni sens ni valeur. Quant à l’élite, elle est toujours là.

Notre langue est complexe, pleine de chausse-trapes orthographiques ? Certains de nos concitoyens ont du mal avec elle ? Simplifions-la ! Nivelons par le bas ! Car sinon, de même, ça serait les stigmatiser. Ah… En quoi ? Certains écrivent mal, dès lors nous devons tous mal écrire ? Certains parlent mal, dès lors nous devons tous mal parler ? Je lis chaque jour des dizaines de personnes sur les réseaux sociaux, avec leurs fautes. Pour autant, je ne les critique pas sur leurs lacunes orthographiques. D’ailleurs, je n’en suis moi-même pas exempt. Me sens-je supérieur parce que j’écris mieux qu’elles ? Non : nous avons tous nos domaines de compétences privilégiés.

Par conséquent, la langue doit être abaissée au niveau le plus bas, pour permettre à ceux qui ne la maîtrise pas ou mal d’être sur un pied d’égalité – une égalité de quoi, on ne sait – avec cette élite ainsi rabaissée.

En 2008, André Chervel, agrégé de grammaire et docteur ès lettres, proposait même de supprimer les « y » (ceux qui ne correspondent pas à un double « i »), supprimer les « h » après les « t » ou les « r », remplacer « ph » par « f » si la prononciation le permet. C’est-à-dire, pour résumer et extrapoler, écrire en phonétique. La raison de cela ? Je cite : « L’orthographe est, de la même façon, en train de devenir une pratique d’élite, et du même coup un handicap social pour ceux qui ne la maîtrisent pas et ne pourront plus accéder à un certain nombre d’emplois. » Le chômage comme prétexte pour réformer une langue !

Simplifier, il faut SIM-PLI-FIER.

Simplifier la langue. Simplifier les concepts. Simplifier la compréhension. Simplifier les relations humaines. Simplifier la pensée. Et voilà comme on passe de la simplification au simplisme, celui-là même cher aux démagogues, dont ceux d’extrême-droite. « 5 millions de chômeurs, 5 millions d’immigrés ! », c’est simple. Pas besoin de creuser, pas besoin de comprendre, une moëlle épinière (oui, je mets encore un tréma sur le e de moëlle) est bien suffisante pour s’émouvoir et s’indigner, et il n’est jamais utile d’aller plus loin que les apparences.

Eh oui, n’en déplaise à ceux qui souhaitent la contraindre et l’amputer, une langue complexe permet un raisonnement complexe. En la mutilant de la sorte, ils n’arriveront qu’à créer une langue annexe, une sous-langue pour un sous-peuple tête baissée et aux ordres, tandis qu’eux-mêmes continueront d’user de tous les signes diacritiques disponibles, adoptant en cela les méthodes d’une Église prônant la pauvreté et se vautrant dans les ors et les fastes.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s