LA LIBERTÉ ASSASSINÉE

Ce n’est pas la France qui a été attaquée hier soir.

C’est une certaine idée de la liberté : liberté de vivre, de penser, d’aimer, d’être heureux, en un mot d’être libre, de corps et d’esprit.

Alors foin des guerres de religions, foin des nationalismes mal placés !

L’étendard que je brandis n’est pas tricolore : il est lumineux, éblouissant, et il éclaire le monde.

Car « il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. » (Périclès)