ON EN A LES POILS DES PIEDS QUI TOMBENT

Alors qu’il s’en était plutôt bien tiré en adaptant « Le Seigneur des Anneaux », Peter Jackson s’est totalement fourvoyé en voulant faire du livre pour enfants « Bilbo le Hobbit » une épopée cinématographique pleine de bruit et de fureur.

Où sont les personnages attachants ? Où est la magie ? Où est l’innocence du propos, à la limite du naïf parfois ? Peter Jackson aurait-il perdu son âme d’enfant ?

Ça hurle, bondit, tombe, occis, explose, combat, meurt, virevolte en une course effrénée au toujours plus. Ce n’est plus Frodon, c’est Wolverine ; ce n’est plus Smaug, c’est Mégatron.

Quel sera son prochain projet ? « Le petit Chaperon rouge » en deux films de trois heures, avec 250 millions de dollars de budget, 4 500 figurants et Robert de Niro dans le rôle titre (Oscar du meilleur Maquillage en perspective) ?

Et la poésie, bordel ?!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s