LE MOT DU JOUR – 11 juin 2014

dr-house

Bézoard… vous avez dit, bézoard ? comme c’est…

Bézoard (nom masculin) : concrétion calculeuse faite de poils ou de divers débris végétaux se formant dans le corps de certains animaux (principalement les ruminants), mais parfois aussi de l’homme, notamment chez certains psychopathes qui avalent des matières non digestibles, lesquelles stagnent dans le tube digestif.

Le bézoard était autrefois considéré en Orient comme un puissant antidote aux poisons et aux maladies infectieuses. Par extension, le nom a été donné à certaines préparations pharmaceutiques considérées comme antipoisons.

Étymologiquement, le mot vient de l’arabe bāzǎhr, lui-même issus du persan pād-zahr, de pād, préserver, et zahr, poison.

« Plus, une potion cordiale et préservative, composée avec douze grains de bézoard, sirop de limon et grenades, et autres, suivant l’ordonnance, cinq livres. » – Le Malade imaginaire, de Molière (acte I, scène 1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s