LE MOT DU JOUR – 22 mai 2014

diacritique

En calligraphie, le signe diacritique est aisé,
mais l’art est difficile.

Diacritique (adjectif) : se dit d’un signe graphique (point, accent, cédille ou autre) portant sur une lettre ou un signe phonétique, et destiné à en modifier la valeur ou à empêcher la confusion entre homographes. Ainsi, un accent est mis sur le u de (adverbe) pour le distingue de ou (conjonction) : cet accent est un signe diacritique.

Étymologiquement, le mot vient du grec diakritikos signifiant « qui distingue ». De fait, le signe diacritique distingue un mot d’un autre mot, lequel serait orthographié à l’identique si ce signe n’y était adjoint.

Outre les points, accents et cédilles, le signe diacritique peut aussi être la forme de la lettre elle-même, lorsqu’on emploie par exemple l’italique pour distinguer un mot dans une phrase écrite en caractères droits.

À noter que diacritique s’emploie aussi en médecine, pour les symptômes caractérisant une maladie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s