LE MOT DU JOUR – 19 mai 2014

petrichorPetrichor (nom masculin) : odeur particulière que prend la terre après la pluie.

Ce terme a été créé en 1964 par deux géologues australiens, J. Bear et R. G. Thomas dans la revue anglophone Nature (numéro 993/2), dénommant ainsi le liquide huileux secrété par certaines plantes, puis absorbé par les sols et roches argileux pendant les périodes sèches, et qui, après la pluie, dégage une odeur caractéristique en se combinant avec la géosmine.

Le mot est formé à partir du grec petros, signifiant pierre, et ichor, le sang des dieux dans la mythologie grecque (quand il ne s’agit pas des sanies coulant des plaies infectées).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s