EBOOKS GRATUITS – Saison 1 Épisode 3

Un mois et demi de cueillette !

• « Le pré aux noisettes » (tome 1) de Juste Olivier
Fabrice, le « régent » (l’instituteur) et sa femme Marthe forment un couple très unis. Ils ont l’habitude de s’isoler dans leur retraite du « Pré aux Noisettes ». Voilà qui ne plait guère dans un petit village vaudois à l’époque de la révolution de 1845. Les langues vont bon train. Que peuvent-ils y faire ? Il faut absolument y mettre fin !
http://www.ebooks-bnr.com/olivier-juste-le-pre-aux-noisettes-tome-1/

• « Nouveaux voyages en zigzag » (1ère partie) de Rodolphe Töpffer
Dans cette nouvelle série de voyages en zigzag  – les derniers avant son décès – Rodolphe Töpffer narre avec son humour coutumier et son sens aigu de l’observation, ses voyages à pied avec les élèves de son école. Dans cette première partie du Voyage autour du Mont Blanc, Töpffer nous emmène, en six journées, de Villeneuve en Suisse à Courmayeur en France, en passant par Aigle, Lavey, Martigny, le col de la Forclaz, le col de Balme, Chamonix, St-Gervais, col du Bonhomme et le col de la Seigne. Paysages alpestres, déjeuners dans des alpages ou dans des auberges plus ou moins accueillantes, montées épuisantes et descentes abruptes, taureaux menaçants et rencontres pittoresques d’autres «  touristes »  dont Töpffer nous livre des descriptions désopilantes.
http://www.ebooks-bnr.com/topffer-rodolphe-nouveaux-voyages-en-zigzag-voyage-autours-du-mont-blanc-1/

• « L’homme du Carlton » d’Edgar Wallace
« Tiger » Tim Jordan, chef de l’état major de la police rhodésienne, a démissionné pour s’établir au Carlton à Londres. Reviennent aussi de Rhodésie Harry Stone, dit Harry le larbin, et Lew Daney qui avaient tous deux fait l’objet de la surveillance de Tim. Ils ne tardent pas à faire parler d’eux et les meurtres s’accumulent. Contacté par la jolie Mary Grier, la secrétaire de Mr. Awkwright, le tuteur de  sa fortune, Tim va le rejoindre dans sa propriété écossaise de Clench House. Quel endroit sinistre et plein de mystères ! Que peut bien cacher Mary Grier ? Et quels sont ses rapports avec Lew Daney ? Va-t-elle aider Tim à mettre la main sur le meurtrier avec l’appui de Scotland Yard ou va-t-elle le freiner ?
http://www.ebooks-bnr.com/wallace-edgar-lhomme-du-carlton/

• [THÉÂTRE] « Le Fils de Coralie » d’Albert Delpit, comédie en 4 actes d’après son roman
Né en 1849 à La Nouvelle-Orléans, Albert Delpit, comme son frère Édouard Delpit, est le fils d’un riche commerçant en tabac installé aux États-Unis. Jeune encore, il vient en France pour faire ses études à Paris et à Bordeaux. Il travaille d’abord pour des revues créées par Alexandre Dumas père, Le Mousquetaire et Le d’Artagnan, tout en commençant d’écrire ses premières œuvres.
Volontaire, il participe à la guerre de 1870, d’où il tire un roman, L’Invasion (1870), et un conte en vers, Le Repentir, ou récit d’un curé de campagne (1873), récompensé par un prix de l’Académie française. Sa nationalité américaine le fait échapper à la mort lors de la Commune de Paris ; il est alors aide de camp de l’amiral Saisset qui tente une médiation. En 1883, un duel l’oppose à Alphonse Daudet, que Delpit accuse « d’avoir décarcassé le style de Chateaubriand, d’employer encore plus d’épithètes que l’auteur des Martyrs, d’imiter de trop près Dickens, de manquer complètement d’imagination et de ne pas savoir faire une pièce ». Il s’en sort avec une blessure à l’épaule gauche. Il est naturalisé Français en 18923.
http://www.gutenberg.org/ebooks/42592

• « Les réprouvés et les élus » d’Émile Souvestre
Charles Émile Souvestre, né le 15 avril 1806 à Morlaix et mort le 5 juillet 1854 à Montmorency, est un avocat, journaliste et écrivain français. Son œuvre abondante traite des sujets variés, notamment, sous forme de récits documentaires ou de fiction, de l’ethnographie de la Bretagne. Il a ainsi contribué, sous la Monarchie de Juillet, à la formation d’une image littéraire et politique de cette région.
Émile Souvestre est le grand-oncle du journaliste et écrivain Pierre Souvestre (Fantômas).
http://www.gutenberg.org/ebooks/42594

• « Dans l’Extrême Far West, Aventures d’un émigrant dans la Colombie anglaise » de Richard Byron Johnson (trad. Alfred Talandier)
http://www.gutenberg.org/ebooks/42590

• « Papa » de Louis de Robert
http://efele.net/ebooks/livres/000289/

• [LIBERTINAGE] « Thémidore, ou mon histoire et celle de ma maîtresse » de Gondart D’Aucourt
Ce court roman libertin de 1745 s’ouvre sur un cri de victoire : « Enfin, j’ai possédé la belle Rozette. » Convié à une partie fine, le narrateur, jeune conseiller au Parlement, « fait canapé » avec Laurette, puis avec Argentine ; Rozette, qui a tout entendu de la chambre voisine, apparaît. Aussitôt, il s’en éprend. Passe chez elle le plus clair de son temps. Lui laisse l’initiative dans leurs ébats amoureux. Averti de cette liaison scandaleuse, le père du conseiller fait enfermer Rozette au couvent de Sainte-Pélagie. Il faudra bien des complicités et des ruses pour qu’enfin, elle soit libérée. Réédité tout au long du XVIIIe siècle, Thémidore a été interdit à deux reprises sous la Restauration pour « outrage aux bonnes mœurs ». Godard d’Aucourt ne ménage ni les puissants, ni la religion, soupçonnant par exemple les tableaux du parloir Sainte-Pélagie, représentant des anges nus, d’être « capables de donner à tout le couvent des tentations très peu archangéliques ». Il excelle dans l’ironie, l’impertinence et surtout, dans les périphrases suggestives : « J’étais dans une position si agréable que je n’osais en sortir, et elle était si voluptueuse qu’elle me faisait sentir qu’il y en avait une autre qui l’était davantage. Je la demandai, on me la refusa ; je voulus la ravir, on me disputa la victoire ; j’allais triompher lorsque Mlle de Noirville entra. » Ce style crépitant a enchanté Maupassant, pour qui « Thémidore est une merveille de grâce décolletée ».
http://www.gutenberg.org/ebooks/42586

• [THÉÂTRE] « Renart le goupil », adaptation à la scène du Roman de Renart, par Hervé Loth
Renart le libertin, Renart le trompeur, Renart l’arrogant, Renart le pécheur, Renart l’insaisissable, Renart le fourbe…
Renart tient une place particulière dans l’imagerie populaire, sorte de trublion anarchiste avant l’heure, grand dévoreur de volailles, voleur et impie…
Le Roman de Renart est un recueil de contes insolents et drôles qui nous révèlent l’envers du moyen âge chevaleresque et courtois. Écrits entre 1171 et 1250 par une vingtaine d’auteurs différents, ils eurent un succès tel qu’au XIIIe siècle, il fut reproché aux moines de préférer à la lecture des textes pieux celle des aventures de ce malicieux et dangereux héros…
Car Renart est un rebelle pas toujours sympathique qui défie l’autorité et tourne en ridicule – pour notre plus grand plaisir – les grands et les puissants, mais qui n’hésite pas non plus à se faire la dent sur plus petit que lui…
Ce texte permet de présenter deux spectacles différents :
– une formule « tous publics » (à partir de 6 ans) d’environ une heure ;
– une formule « pour adultes » (à partir de 15 ans) d’environ une heure et demie.
À noter aussi que, malgré le nombre de personnages (une quinzaine), le texte peut être interprété par une équipe restreinte – mais énergique ! – de trois ou quatre comédiens.
Les compagnies d’amateurs qui souhaiteraient monter tout ou partie des textes de cet ouvrage peuvent bénéficier SOUS CERTAINES CONDITIONS (détails dans l’ouvrage) d’une exonération de droits d’auteur.
http://www.herveloth.fr/renart/

• [THÉÂTRE] « Nativité », mystère moderne en 10 tableaux par Hervé Loth
Ce que Dieu a fait les sept premiers jours, nous le savons tous. Mais comment le savons-nous ? Grâce à Ses Mémoires, qu’Il a écrits à partir du huitième jour, nonobstant les innombrables interruptions qui viennent troubler Sa concentration. Car gérer le monde, le Ciel, la Terre et l’Enfer, avec tous ces anges, ces hommes et ces démons, n’est pas un travail de tout repos !
À la manière des mystères joués sur les parvis des cathédrales au moyen âge, Hervé Loth nous livre sa vision – personnelle et pleine d’humour – de la Nativité.
Distribution : une douzaine de femmes – une vingtaine d’hommes
Les compagnies d’amateurs qui souhaiteraient monter ce texte peuvent bénéficier SOUS CERTAINES CONDITIONS (détails dans l’ouvrage) d’une exonération de droits d’auteur.
http://www.herveloth.fr/nativite/

• une foultitude de romans et nouvelles de Georges-André Quiniou (sous droit, mais utilisation personnelle autorisée) disponibles en PDF ou en epub
http://ga.quiniou.pagesperso-orange.fr/

• « Yvonne » d’Édouard Delpit
http://www.gutenberg.org/ebooks/42563

• « Le Fauteuil hanté » de Gaston Leroux
http://www.gutenberg.org/ebooks/19035

• « Le Serviteur » (prix Femina 1918) d’Henri Bachelin
L’auteur rend un hommage à son père, journalier et sacristain, qui mena une vie humble et résignée de « serviteur » dans une bourgade du Morvan à la fin du XIXe siècle. Ce livre – qui n’est pas un roman mais plutôt un récit autobiographique – retrace les travaux et les jours d’un homme qui fut, pour son fils, une manière de saint.
http://efele.net/ebooks/livres/000288/

• « La belle Maguelonne » d’Adolphe Biedermann
Pierre, le fils unique du comte et de la comtesse de Provence, s’en va à Naples conquérir l’amour de la belle Maguelonne, la fille du roi. Ce conte plein de charme nous décrit les péripéties et les tribulations de ce célèbre couple d’amoureux entre Naples et la presqu’île de Maguelone.
Dans cette version érudite et authentique de ce conte provençal du 15ème siècle, Adolphe Biedermann nous restitue tout le charme rocailleux du vieux français dans une langue si compréhensible au lecteur moderne que l’on a guère besoin du lexique de fin.
http://www.ebooks-bnr.com/biedermann-adolphe-ed-la-belle-maguelonne/

• « La résurrection de M. Corme » de René Pujol
Il ne saurait le cacher, Jacques a touché le fond. C’est alors que son cousin Charles Corme, à qui il ressemble de manière frappante, lui propose de jouer le rôle de sa doublure… Mais que cache cette proposition ? Charles ne veut rien expliquer sauf que cela peut être dangereux. Les événements vont le prouver et les balles siffleront plus d’une fois aux oreilles de Jacques. Et pourquoi fallait-il qu’il rencontre Lucy ?
Avec ce roman policier, René Pujol nous offre une intrigue compliquée à souhait, un récit enlevé, léger et plein de rebondissements qui se lit fort agréablement.
http://www.ebooks-bnr.com/pujol-rene-la-resurrection-de-m-corme-2/

• « Monsieur de Talleyrand » de Charles Augustin Sainte-Beuve
http://www.gutenberg.org/ebooks/42554

• [THÉÂTRE] « Le Mariage forcé » de Molière sur le Projet Gutenberg
http://www.gutenberg.org/ebooks/5178

• [THÉÂTRE] « L’Étourdi, ou les contre-temps » de Molière sur le Projet Gutenberg
http://www.gutenberg.org/ebooks/3645

• [THÉÂTRE] « Sganarelle, ou le Cocu imaginaire » de Molière sur le Projet Gutenberg
http://www.gutenberg.org/ebooks/5644

• [THÉÂTRE] « Don Juan, ou le Festin de Pierre » de Molière sur le Projet Gutenberg
http://www.gutenberg.org/ebooks/5130

• [THÉÂTRE] « Les Précieuses Ridicules » de Molière sur le Projet Gutenberg
http://www.gutenberg.org/ebooks/5318

• « La Galerie de la Nuit  » nouvelle fantastique de Lydie Blaizot, publiée dans l’anthologie Momies, parue aux éditions Cauchemars (aujourd’hui fermées) au mois de septembre 2010.
http://www.lydie-blaizot.fr/telechargements/

• (gratuit jusqu’au 15 mai) « Phasmes » de Stéphanie Benson
Phasmes : ces insectes qui vivent cachés, fusionnent avec l’environnement, se font branche sur une branche, feuille aux milieu des autres, au point de passer totalement inaperçus, et ce sont les mouvements qu’ils font qui les dévoilent.
Les Phasmes de Stephanie Benson sont noirs, noirceur polar. Et quand elle les observe, les camouflages tombent, soudain inefficaces.
http://www.publie.net/fr/ebook/9782814507265/phasmes

• « L’ingénieux chevalier Don Quichotte de la Manche » de Michel Cervantes, traduction en français de Charles Furne
http://www.gutenberg.org/ebooks/42524

• « Le Roseau pensotant : humour de tous les jours » d’Henri Roorda
Recueil de chroniques de l’humoriste anarchiste et « prof de math » lausannois Henri Roorda paru en 1923, cet essai fait une nouvelle fois la part belle à la dérision, à l’humour caustique et sarcastique dans nos vies quotidiennes.
« Au temps de Pascal, l’homme était un roseau pensant. Mais, pour les hommes d’aujourd’hui, l’obligation de penser est beaucoup moins impérieuse. Nos prédécesseurs ont pensé pour nous ». Le roseau pensotant, c’est donc l’homme du XXe siècle atteint d’une fainéantise et d’une faiblesse de raisonnement parce que la technologie a réduit considérablement les difficultés de survie. H. Roorda observe avec cynisme et désillusion drolatique, mais sans jamais se prendre au sérieux, ce monde qui change et qui va de plus en plus vite, le bourrage de crâne inutile des écoliers et les pseudos-progrès apportés. On se régale de ses descriptions sur les bonnes manières : oui à un bouquet de fleurs dans la main, mais non à un chou-fleur ou à un édredon. « Les sages nous disent : « Pour vivre heureux, vivons cachés. » Mais les grands ont beaucoup de peine à se cacher ; il y a toujours un bout qui dépasse. »
http://www.ebooks-bnr.com/roorda-henri-balthasar/

• « Marguerite ou deux amours » de Delphine Gay de Girardin
Marguerite est une belle et jeune veuve, maman d’un petit garçon ; elle doit épouser son cousin Etienne dans les semaines qui suivent. A peine remise d’une grave maladie, elle sort à nouveau dans le monde et rencontre un riche et beau jeune homme , le chasseur qui sauvé son fils d’une louve enragée.
Marguerite est déchirée entre ces deux amours : le premier pour son cousin dévoué, qui l’a soignée pendant des mois et sortie du malheur de son veuvage ; le deuxième pour M. de la Fresnaye, un amour passionné, un vrai coup de foudre.
Mais la mère de Marguerite défend le cousin, et le fils de Marguerite défend son « sauveteur » et déteste le cousin qui doit épouser sa mère.
De ce roman assez classique autour des trois personnages de la femme, du fiancé et de son rival, Mme Gay de Girardin sait nous captiver par sa légèreté et sa justesse des sentiments. Pas d’intrigues perfides à la mode des « Liaisons dangereuses », mais des dialogues bien écrits, pleins de naïveté et de vérité, une histoire d’amour et de passion, de raison et de sentiments, qui sonne très juste et se lit très agréablement.
http://www.ebooks-bnr.com/girardin-delphine-gay-de-marguerite/

• [JOURNAL] « L’Illustration » n° 0048 du 27 Janvier 1844
http://www.gutenberg.org/ebooks/42487

• « Mes Origines ; Mémoires Et Récits » de Frédéric Mistral
http://www.gutenberg.org/ebooks/7012

• « Les Historiettes de Tallemant des Réaux » (tome 4)
http://www.gutenberg.org/ebooks/42497

• « Le ruban vert » d’Edgar Wallace
Les « transactions Trigger » – qui garantissent de fructueux paris gagnants sur des chevaux peu cotés – réussissent infailliblement. Trigger et ses associés, le Dr Blanter, Goodie, l’entraîneur et Rustem, l’ex-avoué, aident-ils la chance par des manœuvre illégales ? L’inspecteur Luke voudrait bien le prouver… Or voici que débarquent d’Argentine le Señor Garcia, à la recherche de Vendina son pur sang disparu, et Miss Edna Grey, une riche héritière qui se trouve être la propriétaire des terrains d’entraînement de Goodie…
http://www.ebooks-bnr.com/wallace-edgar-le-ruban-vert/

• « La pêche miraculeuse » (tome 2) de Guy de Pourtalès
Le second tome relate les événements de la 1ère Guerre Mondiale vécus par Paul de Villars. Blessé lors d’une offensive allemande, il revient à Genève après une longue convalescence. Il retrouve les deux femmes qu’il a aimées, Louise et Antoinette. Mais le temps a passé, et les drames de la vie n’ont pas épargné non plus ceux qui sont restés loin du front. Les images du passé, dans un clair-obscur teinté de mélancolie, adoucissent son regard, il peut enfin s’autoriser à aimer.
http://www.ebooks-bnr.com/pourtales-guy-de-la-peche-miraculeuse-tome-2/

• « La Geste de Klarg le Troll » de Nicolas B. Wulf, illustré par Marine Kar (format PDF – 18,3 Mo)
Nous sommes un beau (mais un peu froid) soir de janvier 2006. Le 16. Une illumination au milieu de cette période productive du côté de l’écriture. Je viens d’avoir l’idée d’un cycle de poèmes mettant en scène Klarg le Troll, créature peureuse et chétive au destin que j’imagine étonnamment héroïque. J’ai envie d’une écriture très différente de tout ce que j’ai pu faire en poésie. Glisser de l’humour, raconter une histoire, le tout en conservant une structure stricte. Alexandrins, construction proche du sonnet. Le concept est là.
http://www.marine-kar.com/publications.html

• « Variétés Historiques et Littéraires » tome 1
Recueil de pièces volantes rares et curieuses en prose et en vers
http://www.gutenberg.org/ebooks/42464

• « L’Atlantide » de Pierre Benoît
Attention : Auteur décédé en 1962 – téléchargement non autorisé en France – ce message ne concerne que nos amis canadiens
Dans un fortin dans le Sahara, après l’arrivée du nouveau chef de poste, le capitaine de Saint-Avit, le lieutenant Ferrières, et son chef doivent partir en mission ensemble. Le capitaine est soupçonné d’avoir tué Morhange lors d’une précédente expédition, et il raconte alors au lieutenant Ferrières son incroyable aventure dans les montagnes du Hoggar…
http://www.ebooksgratuits.com/details.php?book=2586

• « Tess d’Uberville » de Thomas Hardy
Tess, 20 ans, fille d’un couple misérable de paysans de la vallée de Blackmoor va connaître les vicissitudes de la vie. Un pasteur ayant convaincu son père, qu’il est issu d’une lignée de nobles, ce dernier et surtout sa femme, vont fantasmer sur cette éventualité. Tess est placée dans une famille de nouveaux riches où elle est séduite et abandonnée par Alec d’Urberville. L’enfant qu’elle met au monde meurt peu après. Lorsqu’elle tombe amoureuse d’Angel (et réciproquement), elle fait l’erreur de ne pas vouloir dissimuler ce fait. Dès lors son destin est une descente aux enfers de la honte et de la déchéance… Par des descriptions sobres et souvent poétiques, l’auteur nous peint, à travers l’histoire de Tess, les gestes simples des paysans (les moissonneurs, la traite des vaches), mais aussi les sentiments pleins de pudibonderie et de pharisianisme de l’époque, l’empire de la religion dans la vie de tous les jours (mort du bébé), et l’état d’ignorance dans lequel on maintenait les gens, surtout les femmes.
http://www.ebooksgratuits.com/details.php?book=2588

• « Procès contre les animaux – Curiosités judiciaires et historique du Moyen-Âge » d’Émile Agnel
Taureaux, vaches , chevaux, porcs, truies, coqs, rats, mulots, limaces, fourmis, chenilles, sauterelles mouches, vers et sangsues: tous ont eu maille à partir avec la justice pour avoir nui aux hommes ou offensé Dieu, à des degrés divers. Les procès déploient toute la solennité et les moyens utilisés pour les accusés ordinaires et se soldent par des peines qui vont du bannissement au supplice, en passant, bien sûr, par l’excommunication.
http://www.ebooksgratuits.com/details.php?book=2584

• « Les Hommes frénétiques » d’Ernest Pérochon
En 2145, une terrible et longue guerre a mis la terre à feu et à sang, détruisant le tiers de sa population et laissant les rescapés dans une forme de vie pratiquement primitive. Petit à petit, la civilisation renait de ses cendres. Tirant la leçon de leur histoire, les hommes mettent en place un système qui bannit toute forme de dissensions. L’ère universelle est née, et durant les 500 ans qui suivent la marche de la civilisation est déterminée par le progrès des sciences. Dix siècles se sont écoulés depuis notre ère. L’homme a-t-il changé ?…
http://www.ebooksgratuits.com/details.php?book=2590

• « Le Gardien du feu » d’Anatole Le Braz
Rien ne devait rapprocher ces deux êtres: Goulven, le sombre Léonard et Adèle, la belle et insouciante Trégorroise. Et pourtant Goulven se prend d’un amour fou pour la jeune femme. Une passion maladive exacerbée par le cadre étouffant d’un phare, au large d’un Cap-Sizun hostile, qui mènera à l’irréparable…
http://www.ebooksgratuits.com/details.php?book=2589

• « L’Illusion » d’Henri Barbusse
http://efele.net/ebooks/livres/000287/

• [POÉSIE] « Poems » d’Oscar Wilde
Attention : textes en anglais (vous lisez de la poésie traduite, vous ???)
http://www.gutenberg.org/ebooks/1057

• « La vendetta » d’Honoré de Balzac
http://efele.net/ebooks/livres/000009/

• « Les secrets de la princesse de Cadignan » d’Honoré de Balzac
http://efele.net/ebooks/livres/000055/

• « Tartarin de Tarascon » d’Alphonse Daudet
http://www.gutenberg.org/ebooks/10687

• « Nouveaux voyages en zigzag, Voyage à la Grande Chartreuse » (tome 2) de Rodolphe Töpffer
Dans cette nouvelle série de voyages en zigzag parue après son décès, Rodolphe Töpffer narre avec un humour confirmé  ses voyages à pied avec les élèves de son école. L’édition que nous reprenons ici commence par une préface où Sainte-Beuve développe le thème de l’écrivain Töpffer considéré comme paysagiste.
Le premier de ces Nouveaux voyages en zigzag a pour but le monastère de la Grande Chartreuse et nous emmène à travers la Savoie – à l’époque séparée de la France – ses villages et ses villes, ses auberges plus ou moins heureuses, ses formalités douanières, et le lac du Bourget…  Cette deuxième partie nous amène à la Grande Chartreuse puis à Grenoble.
http://www.ebooks-bnr.com/topffer-rodolphe-nouveaux-voyages-en-zigzag-voyage-a-la-grande-chartreuse-2/

• « Dans l’ombre chaude de l’Islam » d’Isabelle Eberhardt
Dans cette partie de son œuvre, le Sud-Oranais, écrite peu avant sa mort en 1904, Isabelle Eberhardt nous emmène au Maroc, dans la citadelle religieuse du désert, Kenadsa, à Eloued et dans le Mellah. Ses textes sont moins introvertis et torturés que dans ses précédentes œuvres, ils sont très descriptifs : le statut des femmes esclaves, une scène d’amour nomade, un jour de marché,  des rites mortuaires, une assemblée berbère et son organisation juridique par le marabout, le printemps au désert. Ces descriptions sont un témoignage unique sur cette période de la colonisation française et une invitation au voyage dans les lumières du désert.
À la fin, une longue chronologie sur la vie d’Isabelle Eberhardt et de son œuvre, des témoignages émouvants de personnes qui l’ont côtoyée, vous permettront d’approcher d’un peu plus près cette femme mystérieuse et avide de liberté.
http://www.ebooks-bnr.com/eberhardt-isabelle-dans-lombre-chaude-de-lislam/

• « La Guerre et la Paix » (tome 1) de Lev Nikolaïevitch Tolstoï, dit Léon
http://www.gutenberg.org/ebooks/17949

• « L’Assommoir » d’Émile Zola sur le Projet Gutenberg
http://www.gutenberg.org/ebooks/8558

• « La pêche miraculeuse » (1ère partie) (Grand Prix du roman de l’Académie française en 1937) de Guy de Pourtalès
« La Pêche Miraculeuse » est une vaste fresque de la société romande des années 1900-1920, vue à travers les aventures d’un jeune aristocrate genevois, Paul de Villars. Amours brisées, années d’études, puis la guerre, les voyages, les retours aux origines, les difficultés financières – autant d’étapes dans la vie de Paul de Villars jusqu’à ce qu’il parvienne à l’épanouissement et la maturité. Le premier tome raconte son enfance sur les bords du lac Léman, ses études à Neuchâtel, ses premières amours, son départ en Allemagne pour devenir musicien et son retour à Genève.
http://www.ebooks-bnr.com/pourtales-guy-de-la-peche-miraculeuse-tome-1/

• « Nouveaux voyages en zigzag, Voyage à la Grande Chartreuse » (tome 1) de Rodolphe Töpffer
Dans cette nouvelle série de voyages en zigzag parue après son décès, Rodolphe Töpffer narre avec un humour confirmé  ses voyages à pied avec les élèves de son école. L’édition que nous reprenons ici commence par une préface où Sainte-Beuve développe le thème de l’écrivain Töpffer considéré comme paysagiste.
http://www.ebooks-bnr.com/topffer-rodolphe-nouveaux-voyages-en-zigzag-voyage-a-la-grande-chartreuse/

• « Pêcheur d’Islande » de Pierre Loti
Le roman est celui de la passion d’une jeune Bretonne issue d’un milieu aisé, Gaud Mével, pour un marin-pêcheur de Pors-Even, Yann Gaos1, de condition plus modeste, qui part régulièrement pour de longues campagnes de pêche en Islande. Exilée à Paris avec son père, ancien pêcheur enrichi, Gaud revient dans son pays natal de Paimpol et tombe amoureuse de Yann au cours d’une noce. Mais celui-ci doit repartir, comme chaque année en Islande de février à fin août. À son retour, Gaud ne parvient pas à s’ouvrir à Yann qui se comporte avec beaucoup de distance vis-à-vis d’elle et ce n’est que lors de la troisième année qu’ils se marient, juste avant le départ de Yann. Mais son bateau se perd en mer.
http://www.gutenberg.org/ebooks/4785

• « Œuvres complètes de Chamfort » (tome 1/5)
http://www.gutenberg.org/ebooks/42377

• [POÉSIE] Printemps des Poètes oblige, voici « Humoresques », un recueil de 1921 de Tristan Klingsor (Léon Leclère de son vrai nom).
http://www.gutenberg.org/ebooks/20705

2 réflexions sur “EBOOKS GRATUITS – Saison 1 Épisode 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s