L’INSPIRATION DU MOMENT – Sujet 2

Personnes prenant le soleil contre le mur de la forteresse Pierre et Paul à Saint-Petersbourg (photo : REUTERS / Alexander Demianchuk)

photo : Reuters / Alexander Demianchuk (cliquer pour agrandir)

Qui sont-elles ? Ces femmes plaquées contre un mur de pierre, les pieds dans la neige, offrant aux regards leurs corps vieillis, flétris…

Les yeux sont clos, l’abandon est évident. L’une d’entre elles a les mains jointes, sa tête est couverte de ce qui pourrait passer, au premier regard, pour une cornette. Une nonne ? Qui oserait, de nos jours, exposer une religieuse à la vue de tous, en soutien-gorge ? Prie-t-elle ? Pourquoi ?

Sa voisine est décharnée, et la position de ses mains, au bout de longs bras squelettiques, n’est pas sans rappeler certaines icônes byzantines de saintes ou de martyrs. Leurs visages expriment autant la résignation et la souffrance que la renonciation ou l’offrande. Qu’offrent-elles ? leurs corps ? leurs vies ?

Une troisième expose son dos, mais jette un regard – craintif ? – par-dessus son épaule. Lance-t-elle un dernier regard à sa compagne allongée – alitée ? morte ? Ou le fouet est-il sur le point de mordre cruellement ses chairs rebondies ?

Les sacs de courses à leurs pieds indiquent que ce qui leur arrive les a prises au dépourvu. Une rafle ? Le malaise est indéniable : nous sommes otages, voyeurs malgré nous d’un drame sur le point d’advenir…

Il s’agit en fait de femmes qui profitent des rayons du soleil contre le mur de la forteresse Pierre et Paul à Saint-Pétersbourg.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s