DU RÊVE, DES LIVRES, DES FEMMES…

En mars prochain se tiendra le Salon du Livre et Papiers anciens, dans le 17e à Paris.
Et en voyant l’affiche, on ne peut s’empêcher de ressentir un léger malaise… Certes, elle représente des livres anciens, mais on y voit surtout un visage de femme, glamour, qui nous regarde droit dans les yeux. Lit-elle ? non, elle nous fixe, nous sommes sa proie hypnotisée, future victime consentante de ses lèvres purpurines…
Salon du Livre et Papiers anciens. Bon sang ! Aujourd’hui, en 2013, au XXIe siècle donc, on utiliserait encore ce bon vieux subterfuge de publicitaire ? Un mannequin, un soupçon d’érotisme suggéré et (au choix) des yaourts, des voitures, des boulons, de la crème pour les hémorroïdes ou… des livres anciens. Noooooooon… Il doit y avoir une autre explication.
Approchons-nous de l’affiche. Que lisons-nous ? « Thème : la Nouvelle Vague… les Années 60 » Ah ! voilà ! Comme ce n’est pas facile de rendre les années 60 à partir de tranches de livres, le visage est là pour nous les suggérer, notamment par la coiffure. D’ailleurs que faire d’autre ? Mettre le visage d’un homme, avec moustache et rouflaquettes, une Gitane maïs aux lèvres ? Non, non, non. Impensable. Ouf ! Il ne s’agit donc pas d’une publicité machiste.
Et puis, pour s’en assurer, il suffit de retrouver le visuel du salon de 2012…
Euh…
Finalement, même dans le crâne du plus chenu et poussiéreux des bibliophiles, il y a un cerveau reptilien qui sommeille, non ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s