LES JOIES ABSURDES DE L’E-COMMERCE

J’ai acheté dernièrement un CD.
Je sais : je suis doublement has-been, en ACHETANT la musique d’abord, et sur un support PHYSIQUE de surcroît. J’assume.
Un CD de production française de 1997, distribué par Harmonia Mundi (autre société française) et généralement vendu à un prix compris entre 10 et 15 € (hors éventuels frais de port).
Je le découvre sur un site français (la FNAC, société française itou), mais avec un vendeur professionnel situé aux USA, au prix alléchant de 5 €, frais de port compris… Une occasion ? Nenni : produit neuf. Je commande. Qu’eussiez-vous fait à ma place ? Au pire, s’il s’agit d’une arnaque, j’en serai de 5 €…
Il ne s’agit pas d’une arnaque. Pire, c’est même une sacrée bonne affaire ! Ainsi, le courrier que j’ai reçu ce jour montre que mon CD est parti de Caroline du Nord (USA) et a transité par… Francfort en Allemagne ! Autant dire que le coût réel d’acheminement doit être à peu de chose près équivalent à deux fois le prix payé pour le produit lui-même, du moins si j’en crois les tarifs pratiqués au guichet de La Poste !
Bref, si vous voulez acheter du « made in France », achetez-le à l’étranger, le plus loin possible : vous augmenterez le PIB des pays étrangers en faisant fonctionner un nombre impressionnant de leurs entreprises (ne serait-ce que les sociétés de transport), contribuerez de façon non anecdotique au réchauffement climatique global, mais paierez de deux à trois fois moins cher qu’en l’achetant en bas de chez vous.
Cocorico !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s